Premiers stages à La Montreuilloise !

Classé dans : ACTUALITES | 0

 

stages la montreuilloise

Il est à peine 9 heures du matin ce samedi 7 juin 2014, lorsque les odeurs du malt envahissent pour la première fois la brasserie ! Première maische et les premiers stagiaires comparent les odeurs et saveurs de ce qui deviendra leur futur bière. Au programme : Imperial IPA, Stout et English Bitter, que du sérieux !

Alors que nous expliquons le processus du brassage et la richesse des malts, des houblons et des levures, les questions fusent et certains notent dans un carnet les diverses étapes importantes du brassage. On goute, on compare et on surveille attentivement la filtration et le début de l’ébullition.

cuves d'ébullition et seaux d'empannage
cuves d’ébullition

Du côté du brasseur, tout n’est pas encore bien calé dans la nouvelle brasserie. Il faut chercher dans les cartons le robinet manquant et s’intéresser aux milles petites choses nouvelles qui viennent modifier les habitudes.

Lorsque l’ébullition prend son rythme de croisière, tout le monde sort dans la cour arborée pour aller découvrir les pieds de houblons qui atteignent tranquillement leurs deux mètres. Notre houblon Cascade semble bien s’acclimater au sol des Murs à Pêches, voisin de quelques mètres d’un houblon sauvage qui s’étend sur le sol.

La matinée s’avance tranquillement et il est temps de déguster quelques-unes des bières maisons. Nous ouvrons les bouteilles de Montreuilloise, ainsi que quelques bières spéciales, telle notre Lambic de fermentation spontanée des jardins de Montreuil ! On sort quelques petites choses à grignoter pour agrémenter tout cela et la bonne humeur s’impose !

Pour la dernière phase du stage, de la rigueur est impérative : désinfection méthodique des fermenteurs, contrôle du refroidissement du moût et choix des levures, c’est le brasseur qui prend les commandes pour assurer la réussite du brassin.

Alors que la matinée s’achève, les fermenteurs sont cérémonieusement posés à l’abri en attendant le démarrage de la fermentation. Rendez-vous est pris dans 13 jours pour l’embouteillage. Pendant ce temps, le brasseur veillera !

 

Laissez un commentaire